Notre histoire

Présence francophone à Kamloops depuis 1979

Le premier président de l’association, M. Gérald Vézina, aime raconter l’anecdote suivante : « Dans les tout débuts, nous étions quatre francophones; des représentants de Radio-Canada étaient venus nous rencontrer parce qu’ils voulaient implanter dans la région de Kamloops une ligne de transmission de la chaîne française de la TV d’État. » Nous nous sommes montrés intéressés, mais ils nous ont dit : « Vous n’avez même pas d’association! » « Oui, oui, on en a une! » Leur bluff les a incités à fonder en 1979 Le Réveil francophone de Kamloops. Quatre ans plus tard, l’association change de nom et devient l’Association francophone de Kamloops.

Avec peu de moyens et beaucoup de bénévolat, les francophones de Kamloops organisent des activités sociales et récréatives comme des danses, des repas de Noël et des soupers canadiens; ils donnent aussi une place à la langue française dans des évènements de la communauté anglophone avec des chars allégoriques dans les défilés municipaux, de la traduction dans les tournois de hockey et des interventions à la radio communautaire. L’Association francophone de Kamloops s’implique aussi au niveau culturel et éducatif : des liens s’établissent avec le programme d’immersion et en 1989, le programme préscolaire voit le jour.

En 1991, l’AFK devient propriétaire d’une maison au 348 Fortune Drive. D’importants travaux de rénovation sont nécessaires. Tout le sous-sol doit être refait pour aménager une garderie; une partie du premier étage doit aussi être transformée pour y bâtir le bureau de l’association et une salle de réunion. De la mi-septembre à la mi-décembre, pas moins de 29 bénévoles consacreront plus de 1 200 heures pour exécuter ces divers travaux et la garderie ouvre ses portes en janvier 1992.

L’Association multiplie démarches et représentations auprès du Conseil Scolaire Francophone de la C.-B. et de la communauté francophone locale, afin de créer une école francophone à Kamloops. L’école Collines-d’or ouvre finalement ses portes en septembre 2001. L’informatique fait aussi son entrée à l’Association au début des années 2000 : les francophones ont accès à des ordinateurs et l’AFK a son site Web.

En 2004, l’AFK célèbre son 25e anniversaire et l’implication des membres et le travail acharné des bénévoles et du personnel. Tout le monde s’accorde pour dire que si l’Association existe toujours, c’est parce que c’est une histoire d’amour pour la langue et la culture francophones.

Pour en savoir plus long sur l’impact des francophones dans la région de Kamloops, contactez l’AFK en composant 250-376-6060.